SAMU Urgences de France

Espace grand public

La conception française de l'urgence médicale

La conception française de l'urgence médicale est fondée sur quatre principes : (1) le rôle de l’hôpital dans la médecine d’urgence préhospitalière, (2) le juste soin par la régulation médicale, (3) la médicalisation préhospitalière des cas qui le nécessitent et (4) le réseau des urgences.

L’organisation française de la médecine d’urgence préhospitalière a pour particularité d’engager la présence d’un médecin au deux niveaux de prise en charge suivants : au centre d'’appel et de régulation médicale (médecin urgentiste hospitalier ou généraliste) et en l’intervention sur le terrain dans les cas les plus sévères (médecin urgentiste hospitalier).

Le juste soin par la régulation médicale

La régulation médicale est un acte médical pratiqué au téléphone (ou au moyen de tout autre dispositif de télécommunication) par un médecin régulateur d’un centre d’appels dédié aux urgences médicales, en réponse à la demande du patient lui-même ou d’un tiers adressée directement ou indirectement à ce centre et concernant un patient se trouvant, à distance du centre, en situation d’urgence médicale manifeste, potentielle ou ressentie.

L’acte de régulation médicale commence par un interrogatoire médical et un dialogue conduits avec méthode et dans le délai le plus rapide par le médecin régulateur pour analyser et prendre en compte les signes et les symptômes décrits et perçus, les antécédents médicaux, le contexte, les demandes et les attentes du patient, dans le but de préciser le besoin de soins, d’établir une ou des hypothèses diagnostiques et pronostiques et d’évaluer les risques de la situation en regard des bénéfices attendus des différentes prises en charge possibles : conseil médical, aide aux gestes de premier secours, prescription médicamenteuse, intervention médicale auprès du patient, orientation et transport du patient vers une structure hospitalière des urgences ou vers une unité ou une filière spécialisée du réseau des urgences.

L’acte de régulation médicale aboutit à la prescription du juste soin représentant la réponse la mieux adaptée à la demande, compte tenu de l'organisation en place (secours à personne, aide médicale urgente, transport sanitaire, permanence des soins, structures d’urgences, hospitalisation), des ressources disponibles et du contexte.

L’acte de régulation médicale se poursuit par la mise en oeuvre de cette prescription, l’assistance aux éventuels intervenants, l’anticipation de chacune des étapes de la prise en charge du patient et le suivi de cette prise en charge le temps nécessaire, soit à son achèvement, soit à la prise du relais par une autre structure de santé.

L’acte de régulation médicale est effectué au bénéfice du patient, dans un contrat de soins respectueux de son libre choix.

La régulation médicale est une des composantes de la médecine d’urgence, de la télémédecine et de la médecine de catastrophe.

 
Agenda
Journée Régulation 14/12/2017 XVII coloque national des CESU Programme SI-Samu
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.