SAMU Urgences de France

Alertes sanitaires

Nouveau coronavirus (NCoV) en France

Publié le 19/07/2013
Tags : Alertes sanitaires Risque biologique Coronavirus
19/07/2013 - 2013-INF-09 Mise à jour des informations relatives aux cas d’infection à MERS-CoV (nouveau coronavirus)

Dans le cadre de l’épidémie de nouveau coronavirus (MERS-CoV) et suite au message DGS-Urgent du 16 juillet dernier, nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint les nouvelles recommandations aux voyageurs :

« Dans le cadre de mesures préventives spéciales pour le nouveau coronavirus, le ministère de la santé d’Arabie Saoudite déconseille aux personnes âgées, à celles souffrant de maladies chroniques, aux femmes enceintes et aux enfants, d’effectuer le petit pèlerinage (oumra) et le grand pèlerinage à la Mecque cette année. »


16/07/2013 - 2013-INF-08 Mise à jour des informations relatives aux cas d’infection à MERS-CoV (nouveau coronavirus)

Depuis septembre 2012, 81 cas confirmés d’infection par le MERS-CoV, dont 45 mortels ont été signalés à l’OMS. Au total 66 de ces cas ont été signalés par les autorités sanitaires d’Arabie Saoudite chez des personnes résidant dans ce pays ; 11 cas ont été diagnostiqués dans des pays de l’Union Européenne, tous ayant un rapport avec le Moyen-Orient - en particulier la péninsule arabique - soit direct (séjour), soit indirect (contact avec un cas confirmé y ayant séjourné). En France, les investigations biologiques réalisées chez 228 personnes répondant aux critères d’identification des cas suspects ont permis de confirmer 2 cas au mois de mai 2013, dont un cas secondaire à une transmission nosocomiale.

Nous attirons votre attention sur les deux points suivants :

1 – Actualisation de l’avis du HCSP relatif à la gestion et à la prévention des infections à MERS-CoV : l’avis du 28/06/13 précise en particulier :

a) la durée d’incubation et de suivi épidémiologique qui passe de 10 à 14 jours ;

b) la prise en compte du statut immunitaire et de la variabilité de la présentation clinique dans la qualification des cas ;

c) la nature et les modalités de prélèvements et d’analyse lors de la prise en charge hospitalière.

Les mesures d’hygiène pour la prise en charge des patients suspects sont également rappelées et actualisées dans l’avis (annexe 3).

http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20130628_gestionprevinfectmerscov.pdf


2 – Restriction d’obtention de visa pour les pélerinages (Omra et Hadj) en Arabie Saoudite : le ministère saoudien de la santé a pris la décision de restreindre l’obtention de visa pour ces pélerinages. Les personnes âgées (sans qu’un seuil précis ne soit fixé), les femmes enceintes, les enfants et les personnes affectées de maladies chroniques, notamment les personnes cardiaques, diabétiques ou souffrant de maladies respiratoires, du rein ou de déficiences immunitaires, ne pourront pas obtenir de visa cette année.



20/06/2013

Référence  : MINSANTE/CORRUSS 279 : Nouveau Coronavirus (NCoV) - mise à jour


Mesdames, Messieurs,

Le présent message fait suite à celui du 8 mai 2013 concernant l’identification de cas confirmés d’infections respiratoires aigües sévères dues à un nouveau coronavirus (Mers-CoV) survenus depuis avril 2012 chez des personnes résidant dans la péninsule arabique.
L’OMS et l’ECDC ont actualisé les données épidémiologiques et l’évaluation du risque et la période d’incubation maximale est actuellement estimée à 14 jours.
La définition de cas pour les cas d’infection à nouveau Coronavirus a par conséquent été mise à jour :

Cas possible :
a) Toute personne ayant voyagé ou séjourné dans les pays listés ci-dessous, qui, au cours des 14 jours après son retour, a présenté :
- des signes cliniques et/ou radiologiques de détresse respiratoire aigüe (SDRA) ou d’infection du parenchyme pulmonaire, avec une fièvre ≥38°C et de la toux, sans autre étiologie identifiée pouvant expliquer la pathologie.
Pour les personnes immunodéprimées ou présentant une pathologie chronique, considérer également la survenue d’un syndrome fébrile avec diarrhée et/ou tableau clinique sévère.
b) Tout contact (ex : famille, soignants) d’un cas possible ou confirmé, ayant présenté une infection respiratoire aigüe quelle que soit sa gravité, dans les 14 jours suivant le dernier contact avec le cas possible/confirmé pendant que ce dernier était malade (i.e symptomatique). Pour les contacts immunodéprimés ou présentant une pathologie chronique, considérer également la survenue d’un syndrome fébrile, avec diarrhée et/ou tableau clinique sévère.

Cas confirmé : Cas possible avec prélèvements indiquant la présence du nouveau coronavirus.

Les documents du site internet de l’InVS (www.invs.sante.fr) ont été mis à jour pour tenir compte de l’évolution de cette définition de cas, notamment le document d’information aux cliniciens qui rappelle le circuit de signalement et les indications relatives aux prélèvements.


Les mesures mentionnées dans le message de mai dernier sont maintenues conformément aux recommandations de l’OMS et de l’ECDC. L’OMS ne recommande pas de restriction des voyage internationaux ni de contrôle aux points d’entrées sur le territoire national.

http://www.who.int/csr/disease/coronavirus_infections/en/index.html 
http://ecdc.europa.eu/en/Pages/home.aspx


Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Cordialement,
 
CORRUSS
Centre Opérationnel de Réception et de Régulation des Urgences Sanitaires et Sociales
Département des Urgences Sanitaires
Direction Générale de la Santé

@ :     alerte@sante.gouv.fr
Tél :   01 40 56 57 84
Fax :   01 40 56 56 54






10/05/2013

Suite à la confirmation d’un cas de nouveau coronavirus (NCoV) le 7 mai, en complément de notre message précédent, il vous est demandé, si vous êtes en présence d’un cas suspect lors de vos consultations, d’appeler le SAMU-Centre 15 et de mettre en place toutes les mesures de protection, en particulier, si cela est possible, d’isoler le patient dans l’attente de sa prise en charge par le SAMU.

Un message concernant la prise en charge de cas suspects a été également adressé ce jour aux établissements hospitaliers et SAMU :

1.Suite à l’avis du HCSP du 19 mars dernier, la prise en charge de tout cas suspect doit être organisée d’emblée, sans orientation préalable vers les secteurs d’accueil des urgences. Les mesures de protection habituelles sont à respecter avec la mise en place de précautions complémentaires de type « air » et de type contact.

2.Dès lors qu’un cas est classé possible par l’InVS, le prélèvement naso-pharyngé doit être transmis dans les plus brefs délais aux Centres Nationaux de Référence du virus influenzae.

3.Tout cas classé comme possible par l’InVS sera orienté vers le Centre Hospitalier Universitaire ou le Centre Hospitalier Régional le plus proche (dès lors que l’état du patient autorise son transfert) avec une information du référent infectiologue du service d’accueil.


08/05/2013
Un cas d’infection respiratoire aiguë liée au nouveau coronavirus (NCoV) vient d’être signalé à l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) par le Centre national de référence (CNR) de l’Institut Pasteur qui a procédé aux analyses virologiques. C’est le premier et seul cas confirmé en France à ce jour. Il concerne une personne de retour d’un séjour aux Emirats arabes unis. Cette personne a été hospitalisée le 23 avril à Valenciennes, puis transférée à Douai le 29 avril en réanimation et placée en isolement. Le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé a immédiatement lancé une enquête épidémiologique approfondie autour de ce cas.

Elément joint

[Tous les articles]
 
Agenda
Programme SI-Samu Urgences 2017
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.