SAMU Urgences de France

Infos du CA de SUdF

15 Octobre : Message aux responsables d'UF ou de structure des Urgences ou de pôle comprenant les Urgences

Publié le 18/07/2013
Tags : Infos du CA Lettre Organisation

TELECHARGEZ LA LETTRE TYPE

=============================

Cher Collègue,

Samu-Urgences de France a engagé depuis plusieurs mois une action forte visant à faire en sorte que l'hôpital, dans son ensemble, se mobilise pour assurer la gestion des hospitalisations en aval des urgences.

À partir du 15 octobre prochain, les urgentistes sont invités à ne plus rechercher eux-mêmes les lits d'hospitalisation en aval des urgences.

Le but de cette action est essentiellement d'améliorer la prise en charge des patients en aval des urgences et, secondairement (mais c'est important aussi), de décharger les urgentistes du fardeau difficilement supportable (notamment pour les générations montantes), et, finalement assez inopérant, de la recherche d'un lit pour les patients qui nécessitent une hospitalisation.

Il ne s'agit pas d'une grève. Il s'agit d'un re-centrage sur la prise en charge médicale des patients. Il s'agit aussi du désamorçage d'une bombe à retardement par la prévention d'une crise qui autrement, ne manquerait pas d'arriver l'hiver prochain.

Les autorités nationales sont informées de cette action depuis plusieurs mois. Vous lirez (ci-joint) le discours au Congrès Urgences 2013 en présence de la Ministre. Ce texte reprend l'argumentaire qui s'est construit au fil des moins, lors de nos assises puis en lien avec la Fédération hospitalière de France.

Pour ne laisser aucune place à l'improvisation, nous vous suggérons d'adresser une lettre à votre directeur et à votre président de CME. Vous trouverez ci-joint une lettre-type que vous pourrez adapter à votre contexte.

Nous vous adresserons prochainement aussi un diaporama qui pourra vous faciliter la présentation de la problématique à vos interlocuteurs.

Cette démarche initiée par Samu-Urgences de France est à présent assez bien comprise au plan national. La DGOS en a exposé la logique aux ARS et la FHF l'a déclinée auprès de ses antennes régionales.

Il reste à s'assurer de la bonne préparation de chacun de nos établissements. C'est le but de la lettre que nous vous suggérons d'envoyer aux responsables de votre hôpital.

Suite à cette lettre, par des échanges directs ainsi qu'en CME, il vous reviendra de préciser les modalités pratiques à mettre en oeuvre dans votre établissement à partir du 15 octobre ; l'urgentiste devra transmettre, selon une procédure à mettre en place, les informations sur chaque patient devant être hospitalisé ; l'établissement devra avoir prévu un dispositif de recherche de place ne reposant pas sur les urgentistes.

Samu-Urgences de France restera, bien sûr, à l'écoute de vos avis et ou informations de terrain.

C'est ensemble, et seulement tous ensemble, que nous ferons bouger les lignes.

Très confraternellement,

Marc GIROUD
Président de Samu-Urgences de France

Elément joint

[Tous les articles]
9 817 patients maltraités
(depuis le 1er janvier 2020)
 
Agenda
Journée de SUdF Programme SI-Samu Urgences 2020
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.