SAMU Urgences de France

Infos du CA de SUdF

Lettre à Madame la Ministre des solidarités et de la Santé

Publié le 21/05/2019
Tags :

Paris le 21 Mai 2019

Madame la Ministre,

Les structures de Médecine d’urgence (services des urgences, Samu-Centre 15, Smur) sont à un point de rupture jamais atteint comme en témoignent les multiples mouvements sociaux initiés à travers le pays. Après la saturation des services, c’est la saturation des personnels qui n’acceptent plus de travailler dans des conditions désormais incompatibles avec la qualité et la sécurité des soins. Nous sommes extrêmement inquiets sur l’été à venir.

De multiples rapports (Sénat, Assemblée Nationale, Cour des Comptes, CNUH, Samu-Urgences de France, rapport « Grall » …) se sont penchés, ces dernières années, sur les difficultés croissantes de nos services sans qu’aucune synthèse n’ait été effectuée ni aucune décision pérenne prise pour l’avenir. Nous manquons, Madame la Ministre, de visibilité sur cet avenir ce qui accentue le sentiment d’abandon ressenti par tous les professionnels des urgences.

Pour témoigner de notre exaspération et conscients de nos responsabilités envers les patients, nous appelons, dans un premier temps, les personnels de toutes les structures de médecine d’urgence à arrêter symboliquement le travail le mardi 28 mai à midi, pendant 5 minutes, et à se regrouper devant leur service. Cette journée sera aussi l’occasion d’expliquer, à nos patients, les raisons de cette action.

Nous vous demandons, Madame la Ministre, des engagements clairs sur le devenir de nos services avec des objectifs à court, moyen et long terme.

Pour l’été, nous vous demandons de mobiliser les ARS et les directions d’établissements afin de garantir, à tout prix, le fonctionnement des urgences. Des engagements devront également être rapidement pris pour reconnaître la violence parfois subie par les personnels des urgences et ainsi leurs garantir une indemnité forfaitaire de risques.

En son temps, le rapport du Professeur Steg avait permis de construire les urgences que nous connaissons aujourd’hui : nous avons besoin que l’État nous fixe très vite un nouveau cap et que nous élaborions rapidement, avec vos services, une feuille de route pour l’atteindre.

Si le plan « ma santé 2022 » propose des pistes intéressantes, la situation est tellement critique que nous ne pouvons plus attendre. C’est pourquoi nous vous demandons de réunir au plus vite les professionnels chargés de définir la feuille de route de ce nouveau « plan Urgences » qui devra s’accompagner de mesures concrètes destinées à recentrer nos services sur leur mission première : l’aide médicale urgente.

Vos actions au ministère de la santé nous ont montré, Madame la Ministre, que vous êtes attachée, comme nous, à la qualité et la sécurité des soins. Vous comprendrez donc que nous ne pouvons plus rester dans la situation actuelle.

Veuillez agréer, Madame la Ministre, l'expression de mes salutations les plus respectueuses.

Docteur François BRAUN
Président de Samu-Urgences de France

Elément joint

[Tous les articles]
30 410 patients maltraités
(depuis le 1er juillet 2018)
 
Agenda
Journée Régulation 18/12/2018 Programme SI-Samu Urgences 2019
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.